Image personnelle

D’accord, pas d’accord ; raison ou tort… à propos de l’interdiction d’embarquer sur United Airlines à des jeunes filles vêtues de leggings, il y a quelques semaines aux Etats-Unis.

Les réseaux sociaux s’en sont donnés à cœur joie pour fustiger une décision de l’entreprise United Airlines de refuser l’accès à bord à des jeunes filles vêtues de leggings. Selon de nombreux internautes sur le site The Guardian, cette décision entrave la vie privée de jeunes innocentes.
Selon moi, là n’est pas la question mais bien plutôt celle du port de leggings dans des lieux publics… autres que le fitness!
Comme le souligne un Twitter de l’actrice Patricia Arquette, au sujet de cette affaire : « une jeune fille de 10 ans peut revêtir des leggings sans être la cible de critiques. » Je suis entièrement de cet avis car c’est au-delà de 10 ans que le bât blesse…

On distingue 2 « camps » : les détracteurs et les pro-leggings.

Ces derniers assimilent les leggings à des pantalons. Ainsi, ces femmes, adeptes occasionnelles ou inconditionnelles des leggings, les portent comme tels, combinés avec un pull couvrant à peine leur postérieur ou, dans le meilleur des cas, une tunique qui descend jusqu’à mi-cuisse et ce, quel que soit leur âge.

À 10 ans ça ne pose aucun problème à quiconque. Au-delà, c’est une question de respect de soi et de respect des autres. Même lorsqu’il s’agit de Kate Moss ou de Gigi Hadid, même si l’on a du plaisir à admirer une belle silhouette, il n’en demeure pas moins que les leggings portés comme des « super » collants sont inappropriés dans les lieux publics, exceptés les fitness et autres salles de sport ou yoga.

Je le concède et les pro-leggings le répèteront : on se sent comme dans un pyjama. Mais oseriez-vous sortir en pyjama ? Je ne dis pas qu’il faut sacrifier le confort pour être présentable.

Prenez un minimum de recul, regardez et posez vous les bonnes questions: est-ce que cette tenue me met en valeur ? Est-ce qu’elle est adaptée à mon âge, à ma silhouette, à la situation? Ne manque-t-il pas quelques centimètres à votre haut pour que votre tenue soit décente ?
Et que dire de la dentelle ou d’autres détails qui feront de vos leggings un sous-vêtement. Oui, vous avez bien lu : un sous-vêtement ! Pyjama vs sous-vêtement : même combat !

Alors, que choisir pour se sentir (tout aussi) à l’aise et paraître mieux habillé? Je conseille un slim, c’est à dire un pantalon dont la coupe est serrée au niveau des jambes : avec des coutures, des poches, le plus de matières naturelles possible telles que le coton, la viscose et au plus 5% d’élasthanne pour qu’il ne fasse pas trop de marques au niveau des cuisses et des fesses.

Alors, vous avez choisi votre camp ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *


*

EffacerAfficher les commentaires